Journée d’étude Écritures critiques

Journée d’étude organisée par Jean Cléder et Gaëlle Debeaux (CELLAM), proposée dans le cadre de la 9e édition du festival Transversales

Vendredi 29 novembre 2019 – B332

Cette journée d’étude, première étape avant une seconde qui aura lieu en avril 2020, part du constat que les arts s’écrivent, c’est-à-dire se pensent par écrit : on écrit (sur) la littérature, comme on écrit (sur) la peinture, (sur) les arts plastiques, (sur) le cinéma, etc. Il s’agira alors d’élargir le questionnement sur les pratiques d’écriture en interrogeant les essayistes et les chercheurs, autour de plusieurs enjeux comme le recrutement et la hiérarchisation des modèles de pensée ou encore l’organisation de la pensée et la mise au point des modèles heuristiques et rhétoriques.

On se demandera comment se légitime le propos, et les caractéristiques d’un texte convaincant : doit-il être beau ? sobre ? émouvant ? Comment passe-t-on de l’hypothèse à la thèse – et quelle instance valide ce passage : comment se pose et s’impose l’indicatif ? Comment, également, penser le passage de la critique à l’invention, et vice-versa ?

14h. Accueil et présentation de la journée

14h15. Entretien avec Hervé Joubert-Laurencin (PU, Université Paris X) à propos de l’édition des Écrits complets d’André Bazin, mené par Jean Cléder et Pauline Guémas

15h15. Pause

15h30. David Vasse (MCF HDR, Université de Caen), « Éloge de l’interprétation dans le travail critique »

16h10. Philippe Vilain (écrivain, membre associé du CERACC – Paris III), « Autoportrait de l’écrivain en critique »

17h. Conclusion de la journée


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.