Mini-calendrier « Un soir, une histoire » — 20/12

Case 20 du mini-calendrier d'Un soir, une histoire

Ce texte est publié dans le cadre de l’appel à textes « Un soir, une histoire », événement de la treizième édition du festival Transversales. Les participant•e•s devaient écrire une histoire courte sur le thème du rêve. La forme littéraire était libre. Vous vous apprêtez à lire le texte correspondant à la case 20 de notre mini-calendrier, « L’Équilibriste » d’Ambre Corpet.

L’Équilibriste

Un pas en avant, deux pas en arrière.

J’avance avec prudence

Sur cette corde si étroite,

Cassable, fragile.

Avec précaution sur ce fil,

Si exigu, si dangereux,

Aux abords brumeux,

Suspendu dans le vide,

Je m’avance pas à pas.

*

Puis me vient une saugrenue envie.

Je me balance d’un pied sur l’autre,

Tel un acrobate,

Les jambes élancées,

Le corps avancé,

Tout mon être enjoué.

Dans les airs tout en haut,

Sur ce fil si menu,

Les mains tendues, j’avance

Prêt à perdre l’équilibre,

Prêt à plonger d’un côté,

Ou peut-être de l’autre.

*

Ma main droite s’agrippe,

Se cramponne

Hardiment et avec vivacité.

À un arbre, une souche ?

Quelque chose de bien réel,

De tangible.

Peut-être un homme ?

C’est drôle,

Un autre moi.

*

Oh, qu’est-ce que j’aime mon piètre équilibre !

Et ma main gauche qui ne touche rien de concret.

Elle a beau s’étendre,

Remuer, s’allonger,

Elle flotte dans un ailleurs.

Un rêve aux odeurs de pissenlits

Aux éclats de lumière des arcs-en-ciel

Aux bourdonnements des insectes

Et à la douceur du coton.

Mais rien ne s’accroche à la main.

Elle absorbe toutes ces senteurs,

Toutes ces couleurs, tous ces sons.

Et qu’est-ce que j’aime ça,

Ce cotonneux ailleurs,

Dans lequel j’ai envie de tomber,

Cette main gauche qui touche aux frontières de mes merveilles !

*

Mais je reste sur mon fil,

Fragile équilibre,

Prêt à tout moment à basculer,

Avançant sur cette faible ligne,

Brumeuse parenthèse entre les choses.

Je reste entre les mondes,

Au milieu,

Sur ce fil,

Car je suis un équilibriste.

_______

Poème en vers libres d’Ambre Corpet

Bannière mini-calendrier du concours « Un soir, une histoire »
Cliquez sur l’image pour revenir au mini-calendrier d’Un soir, une histoire !


Citer ce billet
Aris Desideri (2023, 20 décembre). Mini-calendrier « Un soir, une histoire » — 20/12. Festival Transversales. Consulté le 25 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/veu9

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search