La petite Nemo et le monde des rêves

La petite Nemo et le monde des rêves est un film américain réalisé par Francis Lawrence, le même réalisateur que pour le film Hunger Games, disponible sur Netflix depuis 2022. Il a été adapté de la sublime bande dessinée Little Nemo in Slumberland, conçue par Winsor McCay.

Dans ce scénario, on suit Nemo, une petite fille à la vie très différente des autres enfants de son âge. Elle vit dans un phare avec son père, qui part tous les jours en mer pour accomplir ses missions de marin. Nemo vit dans un monde qui lui est propre, à l’aide de son imagination. Son esprit est très créatif, décalé et abondant d’idées toutes très atypiques. 

Mais un soir, alors qu’elle s’est endormie, elle fait un cauchemar qui devient réalité : son père n’est pas rentré, une forte tempête s’est abattue sur le phare et elle voit un trou noir qui a avalé son papa au fond de l’océan… Lorsqu’elle se réveille pour de bon, plusieurs personnes sont là pour elle, lui annonçant que son cauchemar est devenu réalité. 

Dès lors, Nemo va changer de vie, quitter la mer, devoir oublier son père et surtout : aller à l’école. Elle n’a donc plus son papa pour lui apprendre ses leçons, plus la mer pour s’évader, seulement l’immense appartement de son oncle, situé en plein cœur d’une grande ville américaine, et des enfants tous trop sages et bridés par le système scolaire, limités dans leur imagination. 

À partir de là, quelque chose va se produire, alors qu’elle est encore en train de dormir. Son univers imaginaire va se développer plus que jamais et elle va découvrir tout un monde dans lequel elle se sent à sa place. 

Nemo et le monde des rêves est un film magnifique, très onirique et plein de surprises. J’ai beaucoup aimé découvrir cette histoire, les personnages, les endroits inattendus et les rebondissements qui ne s’arrêtent plus. L’intrigue est très bien pensée, les dessins très réalistes, nous plongeant dans une immersion totale au cœur des aventures de Nemo !


Pour aller plus loin : découvrez ce podcast Radio France sur Windsor McCay !



Citer ce billet
louisemenard (2023, 21 novembre). La petite Nemo et le monde des rêves. Festival Transversales. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uua9

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search