Transversales 2020 : programme confiné

Chanson, chansons – Festival Transversales, 10e édition – Du 25 au 28 novembre 2020

En cette drôle d’année 2020, le festival Transversales fête ses 10 ans en chansons! Cette édition est l’occasion de rencontrer et d’écouter des artistes, d’entendre, analyser et partager des oeuvres, de participer à des ateliers d’écriture, de (re)découvrir des films… tout en interrogeant “la chanson”, ce singulier à la fois si évident et si difficile à cerner, ainsi que les diverses étiquettes qui lui sont habituellement associées : populaire, littéraire, traditionnelle, poétique, pop, folk…

Sa place importante dans notre culture, toujours réaffirmée en dépit des mutations formelles, esthétiques et techniques, lui a permis depuis une trentaine d’années de devenir un sujet de plus en plus souvent étudié à l’Université française, ainsi qu’à un niveau international dans le cadre des Popular Music studies. Pourtant, définir l’identité de la chanson et son statut n’est pas chose facile, en raison principalement de la grande diversité des formes qu’elle peut prendre mais aussi de l’existence de préjugés tenaces en termes de hiérarchie entre les arts.

En présence (au moins virtuelle !) d’artistes – auteurs-compositeurs-interprètes, rappeur, slameuse, interprètes, musiciens, cinéaste -, de critiques et de chercheur·ses, ce festival de littérature et d’arts met à l’épreuve les idées reçues en allant au contact (mais dans le respect des mesures barrières) des oeuvres chantées, à la fois dans un cadre académique et en dehors, en abordant la chanson dans son actualité ainsi que dans toute son épaisseur historique, et profitant du plaisir de partager des moments d’émotion musicale.

Gaëlle Debeaux et Marianne Di Benedetto (programmatrices du festival et enseignantes-chercheuses au département des Lettres de l’université Rennes 2)

En dépit du reconfinement national dû à l’aggravation de l’épidémie de Covid-19, l’équipe organisatrice du festival Transversales a décidé de maintenir son édition 2020 en la réinventant : une partie des événements sont repensés pour avoir lieu aux dates prévues, d’autres sont reportés à 2021, pour ne presque rien annuler du programme initial !


Les directs des Transversales

Ne manquez aucun de nos événements en direct. N’oubliez pas de réserver vos places !

Mercredi 25 novembre // Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes
  • Conférence-chantée #1 du Hall de la chanson : la violence contre les femmes dans les chansons

Lors de cette première rencontre virtuelle avec le Centre national du patrimoine de la chanson et des musiques actuelles (à la Villette, Paris), partenaire exceptionnel de cette 10e édition, il sera question de diverses représentations de la violence contre les femmes dans les chansons en France, depuis le répertoire traditionnel jusqu’au Mouvement de Libération des Femmes. Avec Serge Hureau (conférencier, chanteur), Maïa Foucault (chanteuse, comédienne) et Ivica Bogdanić (accordéoniste).

En direct sur Zoom à 16h, sur inscription

  • Soirée “La chance aux chansons” : Peau d’âne de Jacques Demy, 1970

L’association CinéTambour propose un temps de visionnage en commun et dialogué de la célèbre comédie musicale à la française de Jacques Demy, Peau d’âne. Rendez-vous à 18h devant vos écrans !

Organisée par le ciné-club Ciné-Tambour : toutes les modalités seront disponibles pendant le festival sur leur page Facebook et celle du festival Transversales. Infos ici.

Jeudi 26 novembre
  • Conférence-chantée #2 du Hall de la chanson : le parlé-chanté

Pour cette deuxième rencontre virtuelle avec le Centre national du patrimoine de la chanson et des musiques actuelles, partenaire du festival, la chanson sera abordée par un aspect formel : le parlé-chanté, dans son acception la plus large. Cette pratique, préfigurant rap et slam, se retrouve dans les musiques populaires urbaines depuis la fin du xixe siècle (et bien avant dans divers contextes). Avec Olivier Hussenet (conférencier, chanteur) et Ivica Bogdanić (accordéoniste).

En direct sur Zoom à 13h30, sur inscription

  • Atelier d’écriture des Mots Dits proposé par Juliette Thomas, médiatrice culturelle et ancienne étudiante du Master de Littérature générale et comparée

D’un texte court, rythmé et musical, parfois allusif, elliptique voire mystérieusement abscons, faire fiction : voici le pari de cet atelier. Comment « passer » la chanson en fiction ? Comme les bons romans, les belles chansons cultivent l’art de raconter et de toucher. Pour ré-écrire leurs histoires nous devrons inventer ce que peut devenir la chanson dans la prose et explorer les singularités de grands textes de la chanson française.

14h-16h30, en ligne. Inscriptions closes, les participant·es seront contacté·es par mail en amont de l’atelier.

Samedi 28 novembre
  • « Écrire, composer, chanter », rencontre avec Albin de la Simone, en partenariat avec les Champs Libres

Préparée et animée par Marianne Di Benedetto et les étudiantes du master Littérature générale et comparée et de l’EUR Caps Agnès Barbier, Pierrick Chapelle, Lucie Chauvin, Julie Dyon, Madelyn Lines et Lola Meyer.

Auteur-compositeur-interprète, musicien, arrangeur, dessinateur, Albin de la Simone pratique la chanson comme un art total et multiplie les collaborations (Valérie Mréjen, Pomme, Arthur H…). Dans le cadre de la 10e édition des Transversales, nous vous invitons à une rencontre virtuelle avec cet artiste prolifique associé au TNB, qui sera l’occasion de parcourir son oeuvre et de parler chanson, écriture et création.

En direct sur Zoom à 14h30, sur inscription


Créations documentaires : les Transversales en ligne tout au long de la semaine

Retrouvez également tout au long de la durée du festival des créations documentaires visuelles et audio-visuelles, réalisées par les étudiant·es du master Littérature Générale et Comparée en collaboration avec nos invité·es, que nous remercions chaleureusement d’avoir bien voulu se prêter au jeu de la réinvention numérique.

Mercredi 25 novembre // Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Réalisés par Rebecca Rouge et les étudiant·es du master Littérature générale et comparée

À travers cette exposition et des entretiens avec Nicolas Guérin (bibliothécaire, responsable du Centre de documentation du Conservatoire à rayonnement régional de Rennes), Dominique Jérôme (chanteuse et comédienne, autrice du spectacle Denise) et Jehan (chanteur, auteur et compositeur rennais), il sera question de la matérialité et de la patrimonialisation des chansons à travers l’exploration des partitions souvent illustrées, qui étaient vendues en masse aux XIXe et XXe siècles en France. Que nous disent ces beaux objets pittoresques et pourquoi les conserver ?

Jeudi 26 novembre
  • Capsule vidéo « Chanson, rap, slam », avec George Ka

Réalisée par Gaëlle Debeaux et les étudiant·es du master Littérature générale et comparée Noémie Agogué, Adrien Brault, Clara Languille, Madelyn Lines, Eve Mandicourt et Armance Périot.

Peut-on, doit-on séparer les territoires de la chanson, du rap, du slam ? Que représentent ces notions pour les artistes eux-mêmes ? Notre invitée, George Ka, artiste franco-vietnamienne situant sa pratique à mi-chemin du rap et de la chanson et revendiquant son admiration pour Gaël Faye (Petit Pays, Lundi méchant), évoquera ces enjeux à partir de sa pratique personnelle.

Cette vidéo sera accompagnée d’un entretien dont la retranscription paraîtra sur le site du festival.

Vendredi 27 novembre
  • Podcast-documentaire “Comédies musicales”

Réalisé par Maëlla Jacquinet et Marion Ignace, avec les étudiant·es du master Littérature générale et comparée.

Avec la participation de Pierre-Olivier Toulza (maître de conférences en études cinématographiques, Paris 7 Diderot), Anna Marmiesse (créatrice du podcast All That Jazz et scénariste-réalisatrice) et Nguyen Trong Binh (commissaire de l’exposition Comédies musicales, la joie de vivre du cinéma à la Philharmonie de Paris en 2018 et maître de conférences en études cinématographiques, Paris 1).

Et aussi, tout au long du festival
  • Playlist « Chanson, chansons »

Au cours des semaines précédant le festival, une playlist “Chanson, chansons” est née de la collaboration entre les étudiant·es, les bénévoles de l’association FTR2 et les organisatrices. Rejoignez-nous sur Deezer !

  • Parenthèses pianistiques de Sarah Rouge-Pullon

Sarah Rouge-Pullon, étudiante en Master 1 de Littérature Générale et Comparée et professeure de piano, vous propose ses réinterprétations instrumentales de chansons. Voyagez avec elle depuis chez vous ! Parenthèses à retrouver sur nos réseaux sociaux.

  • Articles, sur nos invité·es et bien d’autres thématiques

Les étudiant·es préparant le festival sont invité·es à publier des articles sur le site du festival Transversales. Explorez notre site !


Des lendemains qui chantent – Événements reportés à 2021

  • Concert de Clara Ysé

« Clara Ysé, chevaux de feu, syncope aux fées. On dit qu’à l’origine, le poème était chanson. Comme toutes les mythologies, celle-ci est devenue intraçable. Pourtant, à écouter Clara Ysé, ses mots cavalcade, ses vers-prophétie, sa voix qui s’arque-boute de l’ombre à la lumière, on croit voir le poème incarné. La chanteuse-poète et ses musiciens prodiges nous fraient un chemin dans une forêt aux symboles inclassables tant ils empruntent et synthétisent des rythmes-mythes variés. Pop française, gammes sopranes, folk latine-américaine, chanson, la chanteuse avance, en équilibre, entre des mondes, au bord des mots, et les unit dans un spectacle puissant, envoûtant et généreux. » (Justine Okolodkoff)

Au théâtre L’Aire Libre (Rennes), mercredi 17 mars (sous réserves)

  • Journée d’études “Approches pluridisciplinaires de la chanson sans épithète”, organisée par Gaëlle Debeaux et Marianne Di Benedetto avec le soutien du CELLAM

Est-il possible de dégager une définition unitaire de la catégorie « chanson » si on la prive d’épithète (populaire, folklorique, française, poétique, à texte, pop, etc.) ? À l’heure où se confirme son statut d’objet d’étude bien installé dans le paysage académique français et international, nous nous proposons d’interroger la pertinence théorique de ce singulier ainsi que les définitions et imaginaires qui y sont associés, en réunissant des chercheuses et chercheurs d’appartenances disciplinaires différentes.

Vendredi 4 juin, 10h-16h, Université Rennes 2.

  • Voix d’un texte “A vor da vor : chants à écouter et à danser de Basse-Bretagne”, en partenariat avec l’association Ad Hoc

Nolùen Le Buhé et Marthe Vassallo ouvrent à tous les publics les richesses du chant traditionnel de Bretagne occidentale. Chansons à écouter, gwerzioù palpitantes comme des films, chansons à danser, chansons pour rire, pour soupirer, pour rêver… « A vor da vor » : de la mer à la mer, des rivages de l’Atlantique à ceux de la Manche en passant par les crêtes du Kreiz Breizh, une balade musicale à travers siècles, menée par deux voix exceptionnelles, généreuses et complices.

Vendredi 4 juin, 16h-17h30, Université Rennes 2 (sous réserves).

  • Déambulation en chansons. Visite guidée proposée par Marc Clérivet, Gaëlle Debeaux, Marianne Di Benedetto et les étudiant·es du Master Littérature générale et comparée.

Le festival Transversales propose aux habitant·es de Rennes et d’ailleurs de (re)découvrir la capitale bretonne à travers une visite guidée un peu particulière, mêlant déambulation et chansons évoquant les lieux emblématiques de la ville. Cette promenade en musique invite à appréhender l’espace public de façon créative, afin d’y porter un regard neuf.

Samedi 5 juin, 10h-12, centre-ville de Rennes (sous réserves)

  • Projection de L’Une chante, l’autre pas d’Agnès Varda, suivie d’une rencontre avec François Wertheimer, compositeur de la bande originale, acteur et coproducteur du film

Date à préciser, Tambour (sous réserves)

  • Atelier d’écriture avec Gaël Faun et Rebecca Rouge

Date à préciser (sous réserves)

  • Concert de Singing in the Rennes

Le trio rennais, composé d’un chanteur-guitariste, d’un bassiste et d’un saxophoniste, interprétera une sélection de chansons de cinéma au coeur du campus Villejean. Date à préciser (sous réserves).


Échos du festival à découvrir en 2021

  • Productions de l’atelier d’écriture avec Samuel Rochery, poète en résidence à la Maison de la Poésie de Rennes

« Acceptant volontiers, par provision, l’étiquette de « poésie », l’écriture de Samuel Rochery ne navigue pas vraiment dans les genres littéraires, mais elle aime en infiltrer les usages, afin d’y déceler ce qui pourrait nous en désaccoutumer. Dans ses livres, il s’attache donc à développer une poétique de l’impropre : penser, ou pratiquer, une forme d’écriture qui éviterait de tenir en place et de répondre à un nom. » Voilà comment le poète se présente sur son site. À l’occasion des Transversales 2020, il propose à une douzaine de participant·es d’arpenter les territoires de la chanson de manière réflexive et créative dans le cadre d’un atelier d’écriture inédit. Le groupe ainsi formé présentera le fruit de son travail après le confinement.

  • Performance virtuelle entrecroisée « Chanson, récit, poésie », diffusée sur le site du festival et les réseaux sociaux.

C’est à travers le thème de la chanson que Pauline Guémas, ancienne étudiante aux Beaux-Arts de Rennes et diplômée en Littérature Comparée, et Dénez Thomas, doctorant en Arts, se proposent d’élaborer deux histoires, à travers un collage sonore qui trame une narration sur les vieilles chansons et un récit poétique brodant autour de cet objet singulier-pluriel.


Contacts

Programmation
  • Gaëlle Debeaux (enseignante-chercheuse au département des Lettres)
  • Marianne Di Benedetto (doctorante au département des Lettres)
Coordination
Le festival sur les réseaux sociaux

Tous nos remerciements vont à l’ensemble des invités du festival, aux partenaires, bénévoles et membres de la toute nouvelle association FTR2 qui nous ont permis de mettre en place cette 10e édition (un merci tout particulier à Pauline Guignard, Marion Ignace, Maëlla Jacquinet et Rebecca Rouge), aux collègues des départements de Musique et de Cinéma, au laboratoire CELLAM, à l’association Ad Hoc des jeunes chercheur·ses du CELLAM, à l’EUR CAPS et à sa jeune équipe, à Jefferson Lopez et Gwenaël Orhan de la Bibliothèque de musique de l’université, aux personnels des différents services de l’université et en particulier au Service Culturel de l’université Rennes 2.

Partenaires

Les Champs Libres, le Ciné-TNB, la Maison de la Poésie de Rennes, le Hall de la chanson, le Conservatoire de Rennes, le CREA, Ciné Tambour, la Bibliothèque universitaire musique.

Ce festival est organisé par l’association Festival Transversales Rennes 2, avec l’aide de l’UFR Arts, Lettres, Communication (université Rennes 2), du CELLAM (Centre d’étude des Langues et Littératures Anciennes et Modernes), de l’association Adhoc des jeunes chercheurs du CELLAM, et avec le soutien de l’EUR CAPS, du service culturel de l’université Rennes 2, de la Région Bretagne et de la DRAC-Bretagne (ministère de la culture et de la communication).

L’EUR CAPS en quelques mot

La nouvelle École Universitaire de recherche pour les Approches créatives de l’espace public – Creative Approaches to Public Space – (EUR CAPS) est conçue comme un incubateur pour la recherche en actes. Lieu d’expérimentation qui associe l’université Rennes 2, l’École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne (EESAB) et l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Bretagne (ENSAB), l’EUR CAPS croisera l’imagination créative, la pensée critique, la collaboration interdisciplinaire et l’action concertée. En s’appuyant sur des partenariats internationaux et locaux, l’EUR CAPS ambitionne de produire des synergies nouvelles entre les publics internes et externes à l’université et se donne pour vocation de jouer un rôle actif dans l’espace public.

L’EUR CAPS bénéficie d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme d’Investissements d’Avenir portant la référence ANR-18-EURE-0007.

L’association FTR2

Vous êtes étudiant·e et vous souhaitez vous impliquer dans l’organisation de la prochaine édition du festival Transversales, ou bien vous êtes simplement curieux·se et souhaitez être informé·e de la suite de nos aventures ? N’hésitez pas à adhérer à l’association Festival Transversales Rennes2 (FTR2). Toutes les informations utiles en suivant ce lien.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search